Maria Chapdelaine raconte la vie difficile d’une famille paysanne au Québec, au début des années 1900.